Quand les Warli étaient chasseurs-cueilleurs...

Publié le par christian guillais

Quand les Warli étaient chasseurs-cueilleurs...

Les Warli ont longtemps vécu de ce qu'ils cueillaient , ramassaient, arrachaient dans la jungle qui les entourait. Ils y chassaient et pêchaient en rivière. Ils ramassaient là du bois mort pour se chauffer et cuire. Ils y trouvaient des plantes pour se guérir et des feuilles pour fabriquer une sorte "capuchon-imperméable". Ils en ramenaient quelques troncs et des bambous (Carvi) pour construire leurs huttes. Ils le font encore maintenant. il en sera ainsi tant que cette jungle existera.

Voilà ce que nous montre la peinture de Naresh Bhoyé, ci-dessus.

 

Le peintre Sadashiv Jivya Mashé présente sa peinture, avec son fils Kishore;

Le peintre Sadashiv Jivya Mashé présente sa peinture, avec son fils Kishore;

Quand les Warli étaient chasseurs-cueilleurs...

Que voit-on dans cette peinture ?

Sous les rayons du soleil, dans une jungle paradisiaque deux personnages portant couronne, s'interrogent. Je sais ce qu'ils se disent : "et si nous apportions des graines aux Warli pour qu'ils commencent à cultiver ?". Ces deux personnages assis sont la déesse Gauri et le dieu Mahesh. Gauri va répondre : "allons en demander aux rats qui les stockent dans leur terrier". C'est ce qu'ils font. On les voit , dans la partie basse de la peinture de Sadashiv, se présenter devant des sortes de "tuyaux" qui représentent les terriers des rats. Les rats sont indifférents et ne veulent rien donner aux dieux. Alors Mahesh et Gauri se tournent vers les fourmis qui vivent dans de hautes fourmilières et elles, acceptent. Elles donnent leurs graines en formant une spirale (comme la "danse de la vie" que les Warli exécutent au son de la tarpa). Les deux dieux en remplissent leur sac et partent (en haut à droite) pour les distribuer aux hommes.

Un autre peintre Warli (Shanraram Chintya Tumbada) a peint Gauri et Mahesh au milieu des fourmis, lors de leur quête de graines pour les Warli avec une  recherche esthétique magnifique. Sa peinture est très moderne. La voici ci-dessous :

La déesse Gauri et le dieu Mahesh au milieu des fourmis

La déesse Gauri et le dieu Mahesh au milieu des fourmis

Gauri et Mahesh sont entourés de fourmis qui circulent dans tous les sens.

Le cheminement des fourmis délimite de petites cases qui sont remplies par les graines tant convoitées.

Magnifique !

Quand les Warli étaient chasseurs-cueilleurs...

Ainsi les Warli, sous la pluie des nuages, pourront ensemencer la Terre...

Nous parlerons de cette aventure, en présence de toiles qui l'illustrent,

au cours de la visite-conférence sur les Warli,

Lundi 12 juin à 18h

Au domaine de L'Asnée

11 rue de Laxou

à Villers-les-Nancy

(entrée libre)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article