Un arbre l'hiver

Publié le par christian guillais

Naresh Bhoyé  -  89 X 61 cm.  -  toile de coton, terre, résine, matières organiques et acrylique

Naresh Bhoyé - 89 X 61 cm. - toile de coton, terre, résine, matières organiques et acrylique

Le fond de cette peinture est sublime. Il a une épaisseur, un velouté et une teinte rarement obtenue dans les peintures Warli. Il est "éclairé" par le blanc du tronc de l'arbre. Cette lumière s'estompe progressivement au fur et à mesure que les branches de l'arbre s'amincissent, du centre à la périphérie. 

Que raconte cette peinture ? D'abord une atmosphère; c'est le soir, il fait frais, les Warli se hâtent pour rentrer chez eux. Les pierres au pied de l'arbre nous indiquent qu'il s'agit d'un chemin sur lequel, de gauche à droite, on voit : un couple (la femme porte un ballot sur sa tête)  avec un enfant suivi d'un chien, trois jeunes gens dont deux se donnent la main, un vieux assis qui fume, un autre couple qui discute et qu'une femme avec un bébé sur sa hanche interpelle, deux vaches qui suivent vraisemblablement leur bouvier.

L'arbre n'est pas inhabité, cinq oiseaux s'y sont posés. Et même un petit rongeur court dans ses branches. Même sans feuille il permet à l'Ancien de s'y reposer. il marque le temps. il nous dit d'attendre le printemps.

Quand Naresh m'a montré cet arbre, j'ai été fasciné. Lui le tenait avec avec une certaine inquiétude. Moi je n'avais jamais vu ce jeu avec la lumière blanche sur un fond aussi beau. J'ai dit à Naresh qu'il avait fait là une peinture extraordinaire et magnifique. Alors il est parti d'un grand éclat de rire que mon épouse a immortalisé et que je peux vous faire partager ici.

Naresh Bhoyé en Mars 2016

Naresh Bhoyé en Mars 2016

Cette peinture de Naresh Bhoyé est exposée actuellement à Tourcoing à la maison Folie hospice d'Havré, 100 rue de Tournai (entrée par la rue d'Havré) - tel; 03 59 43 53. 
Jusqu'au 15 janvier 2016.

Si vous souhaitez l'acquérir, vous pouvez me joindre au 06 75 94 89 91 (Christian Guillais)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article